Programme annuel

PROGRAMME DES MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

Année universitaire 2022-2023

Novembre 2022

  • 19 novembre : JE : « Discours, événement(s), trace(s) » organisée par Maud Beneteau (doctorante CoTraLiS) et Aliénor Fernández (doctorante Praxis)

[distanciel

  • 25 novembre : JE1 : « Discours et notions de résilience post-crise », organisée par Andrea Parra- Leylavergne, Henry Hernández Bayter et Magdalena Schelotto

[hybride

Décembre 2022

  • 6 décembre : JE : « L’Éducation physique scolaire face à « l’âge des extrêmes (années 1930/1950 & XXIème siècle » coorganisée par le CRESH, la Société Française d’Histoire du Sport et Jean Bréhon

[hybride

Janvier 2023

  • 19-20 janvier : Colloque international : « Dilemmes politiques et enjeux éthiques dans l’enseignement-apprentissage des langues en Europe» organisé par Isabelle Billoo et Denis Vigneron.

Février 2023

  • 1 ou 8 février: Séminaire transversal : « Patrimoine et immigration » organisé par Noémie Beltramo et Mélanie López-Trédez 

[hybride

  • 24 février : JE2 : « Actes de résiliences et discours façonnant », organisée par Andrea Parra Leylavergne, Henry Hernández Bayter et Magdalena Schelotto

[hybride

Mars 2023

  • 29-30-31 mars : Colloque international : « Trente ans de citoyenneté européenne», colloqueorganisé par Alfonso Pinilla (Université d’Extrémadure), Mélanie  López-Trédez   et Manuella Pinelli

Avril 2023

  • 13-14 avril : Colloque international : « Discours résilients du monde contemporain » organisé par Andrea Parra-Leylavergne, Henry Hernández Bayter et Magdalena Schelotto

[hybride]

Mai-Juin  2023

  •  A définir : JE : « Utilité de l’égo-histoire dans la démarche scientifique » organisée par Jean Bréhon et Noémie Beltramo

[hybride]

  • 26 mai : JE : « Réflexions autour de la traduction du roman historique et du roman de non-fiction contemporains », organisée par Angèle Gonse et Henry Hernández Bayter

[hybride]

Séminaires doctoraux interdisciplinaires de l’ED : ADA

  • Séminaire doctoral interdisciplinaire ADA n°1 : 3 février Journée organisée par Luis Meneses-Lerín et Jan Goes

[hybride]

  • Séminaire doctoral interdisciplinaire ADA n°2 : 10 mars Journée organisée par Jean-Marc Mangiante et Luis Meneses-Lerín

[hybride]

  • Séminaire doctoral interdisciplinaire ADA n°3 : 2 juin « Discours parlementaires » Journée organisée par Magdalena Schelotto, Carmen Pineira-Tresmontant et Malvyna Vandamme

[hybride]

Autres séminaires doctoraux de l’ED

  • Séminaire Oumaya Neys et Jean Bréhon (titre et date à préciser)
  • Séminaire Jaime Céspedes (titre et date à préciser)

Séminaire transversal Textes et Cultures

  • 8 février : « Patrimoine et immigration » organisé par Noémie Beltramo et Mélanie López-Trédez 

[hybride]

Publicité
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Programme annuel

PROGRAMME DES MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

Année universitaire 2021-2022

Octobre 2021

Du 19 au 21 octobre 2021: 15èmes Carrefours d’Histoire du sport « Vingt ans après… Écrire l’histoire du sport », Centres de recherche Textes et Cultures et CREHS en partenariat avec la Société Française d’Histoire du Sport.

Novembre 2021

  • 26 novembre : JE   « Identité, Altérité et Hybridité dans la littérature espagnole contemporaine. Journée organisée par Isabelle Billoo et Carmen Pineira-Tresmontant – [hybride] – Annulée

Janvier 2022

  • 26 janvier : Séminaire transversal : « Le sport et les sportif.ves dans la presse écrite jeunesse : ce que les enfants lisent, en disent et en font », organisé par Oumaya Hidri Neys, Audrey Gozillon, Noémie Beltramo, Jean Brehon et Hugo Juskowiak

Mars 2022

  • 24-25 mars: Colloque international : « Éthique et Citoyenneté dans l’enseignement –apprentissage des langues », colloque organisé par Denis Vigneron et Isabelle Billoo en collaboration avec l’INSPE –  [hybride]

Avril 2022

  • 8 avril : Séminaire interdisciplinaire ADA : « Dialoguer dans la diversité. Dialoguer pour la diversité », organisé par Mélanie Trédez-López[hybride]
  • 27 avril: JE « Pluralité langagière et multiculturalisme », Journée organisée par les doctorants (Maud Beneteau, Cédric Colaërt, Benjamin Delmotte et Angèle Gonse) [hybride]

Mai 2022

  • 1er juin: JE : « L’enfant-traducteur entre courtage linguistique et médiation culturelle », Journée organisée par Isabelle Billo – [hybride]

Juin 2022

  • 17 juin : JE : « Jorge Semprun et les bases artistiques et littéraires pour la culture européenne », Journée organisée par Jaime Céspedes [hybride]

Novembre 2022

  • Novembre : Colloque international : « Dilemmes politiques et enjeux sociétaux de l’enseignement-apprentissage des langues (dites) régionales en Europe » organisé par Isabelle Billoo.

Séminaires doctoraux interdisciplinaires ADA

  • Séminaire doctoral interdisciplinaire ADA n°1 : « L’inférence prédicative : du mot au texte » : 25 février 2022, Journée organisée par Luis Meneses-Lerín et Jan Goes [hybride]
  • Séminaire doctoral interdisciplinaire ADA n°2 : « La didactisation des corpus pour le FLE/FLS/FOS » : 18 mars 2022, Journée organisée par Jean-Marc Mangiante et Luis Meneses-Lerín [hybride]
  • Séminaire doctoral interdisciplinaire ADA n°3 : « Dialoguer dans la diversité. Dialoguer pour la diversité »: 8 avril 2022, Journée organisée par Mélanie Trédez-López [hybride]

Séminaires transversal

  • 26 janvier : « Le sport et les sportif.ves dans la presse écrite jeunesse : ce que les enfants lisent, en disent et en font ». (1 /2 JE)
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Programme annuel

PROGRAMME DES MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

Année universitaire 2020-2021

Novembre 2020

Colloque : 12-13 novembre, « CoTraLiS » et Rime-Lab,  « La corruption des mots aux maux : approches croisées », coorg.  Mélanie López-Trédez et Joseph Attila –Rime-Lab.

Avril 2021

15-16 avril 2021 : « CoTraLiS », Colloque : « Dogmes et paradigmes de la marginalité dans la littérature hispanique contemporaine », org. Isabelle Billoo, Denis Vigneron et Carmen Pineira-Tresmontant

(colloque initialement prévu 26-27 novembre 2020, reporté  23-24 avril 2021)

Mai 2021

28 mai 2021 :  JE CoTraLiS : « Traduire les humanités environnementales », Florence Lautel-Ribstein

Novembre 2021

JE, 26 novembre : « CoTraLiS » : « Identité, Altérité, et Hybridité dans la littérature espagnole », (Isabelle Billoo et carmen Pineira-Tresmontant)

Décembre 2021

Colloque (date à préciser), « CoTraLiS », « La terre comme espace littéraire dans le roman espagnol actuel : réalités, utopies, dystopies », Denis Vigneron.

Séminaires doctoraux interdisciplinaires ADA

ADA n°1 : 5 février 2021

ADA n°2 : 19 mars 2021

ADA n°3 : 23 avril 2021

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Programme annuel

PROGRAMME DES MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

Année universitaire 2018-2019

Octobre 2018 – Décembre 2018

  • 11-12/10 : Colloque « Études littéraires hispaniques et enseignement » (Denis Vigneron, Isabelle Billoo et Florentina Rodrigo)
  • 06-07/12 : Colloque « 40 ans de Constitution démocratique espagnole » (Mélanie Trédez, Ségolène Démol et Carmen Pineira)

Janvier 2019 – Décembre 2019

  • 25/01 : Séminaire doctoral interdisciplinaire ADA n°1
  • 07-08/02 : Colloque « Les gradations de réception : communication de contact, de validation et de légitimation » (Gloria Awad et Louis Marie Ndzengue)
  • 5/03 : JE n°2 « Bande dessinée, Guerre d’Espagne et franquisme » (Jaime Céspedes)
  • 29/03 : Séminaire doctoral interdisciplinaire ADA n°2
  • 16-17/05: Colloque « Identité, altérité et hybridité dans la littérature espagnole contemporaine » (Isabelle Billoo et Denis Vigneron)
  • 06-07/06: Colloque « Traduire l’écologie : enjeux d’aujourd’hui, défis de demain » (Florence Lautel-Ribstein et Olivier Dorlin)
  • 21/06 : Séminaire doctoral interdisciplinaire ADA n°3
  • 10-11/10: Colloque « Voir, percevoir et recevoir le migrant » (Denis Vigneron et Marie-Véronique Martínez)
  • 21/11 : JE n°4  « Amérique Latine au CAPES d’espagnol » (Dominique Casimiro)
  • 12-13/12: Colloque « Arts et littérature sous influence dans les mondes hispaniques (19-21èmes siècles) » (Dominique Casimiro + équipe Praxis)
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Journée d’étude : « Représenter, mettre en scène le discours dans les langues et les arts vivants »

Journée d’étude doctorale organisée par Maud Beneteau (équipe CoTraLiS du CentreTextes et Cultures) et Aliénor Fernandez (Corps, textes, images, sons et objets en jeu duRIRRA 21) en distanciel le 19 novembre 2022.

Lien Zoom :
https://univ-montp3-fr.zoom.us/j/93690872382?pwd=aGZsSklRbTk4OUs3RXRnZ3o2eVVt
UT09
Mot de passe : 203271

Publié dans CoTraLiS, Cultures et Sociétés, Evénements, Journées d'Etudes | Laisser un commentaire

Journée d’études : « L’EPS du temps présent » : nouveaux enjeux, nouveaux regards, nouveaux défis ? (années 1990-2021)

Journée d’études, UFR STAPS de Liévin, Université d’Artois,

Mardi 6 décembre 2022, amphi 3

Possibilité de suivre la journée en distanciel

Capsules vidéo disponibles sur le site de la SFHS en janvier 2023

L’EPS a désormais atteint « l’âge de sa majorité »[1]. Si son histoire a souvent mis en exergue ses fragilités (conceptuelles et identitaires notamment), elle a aussi démontré que, depuis les années 1980 notamment, son authenticité et sa légitimité scolaires ne pouvaient plus être mises en doute, et que la capacité de ses enseignants à répondre aux missions du système éducatif – tout en cultivant une singularité disciplinaire – constituait l’un des invariants de son identité[2]. Or l’EPS « du temps présent »[3], dans ses finalités, conceptions et pratiques pédagogiques, résulte à la fois d’une construction historique plus resserrée dans le temps et d’un renouvellement des processus de scolarisation, de sportivisation et de formation des enseignants qui la caractérisent. Ces mécanismes pouvant être revisités à l’aune des projets politiques, des nouveaux défis de l’École duXXIe siècle et des adaptations locales nécessaires à la prise en compte de l’hétérogénéité des publics scolaires et des conditions de pratique.

En quoi, au cours de ce siècle, l’analyse des réformes et programmes scolaires successifs, des pilotages académiques (celui de l’académie de Lille ici) et des conséquences sur l’enseignement de la discipline dans les établissements scolaires reflète-elle une EPS à géométrie variable ? L’histoire récente ne semble pas faire « découvrir les mêmes paysages et ne conduit pas aux mêmes conclusions, suivant qu’on parcourt l’espace du haut, c’est-à-dire de l’État, vers le bas, ou, au contraire, du bas, des individus qui se regroupent, vers le haut »[4]. La diversité des regards portés au cours de cette journée (par le choix des échelles retenues : macro, méso, micro), permettra de questionner le degré d’appropriation par les acteurs des nouveaux enjeux professionnels du moment : celui de la contribution de l’EPS aux parcours de formation des élèves, de l’utilisation et de la variété des formes de pratique retenues, et de l’évolution des gestes professionnels des enseignants notamment.


[1] Déclaration de Jack Lang, ministre de l’Éducation nationale, sur les mesures en faveur de l’éducation physique et sportive à l’École, Paris le 7 juin 2001.

[2] Olivier Chovaux et Jean Bréhon (dir.), Études sur l’EPS du second Vingtième siècle (19452005), Artois Presses Université, coll. Cultures sportives, 2009.

[3] « L’histoire du temps présent n’est pas l’histoire impossible de l’actualité ou de l’histoire en train de se faire au moment où elle se fait (René Rémond), ce n’est pas l’histoire du moment présent mais l’histoire d’un temps qui nous est présent, quels que soient la distance, l’éloignement de la durée et des ans, la période académique considérée ». Roussellier Nicolas, « L’histoire du temps présent : succès et interrogations », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, vol. 37, n° 1, 1993, pp. 139-141.

[4] Antoine Prost, Conclusion, dans : Claire Andrieu, Gilles Le Béguec et Danielle Tartakowsky (dir.), Associations et champ politique. La loi de 1901 à l’épreuve du siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 2001, pp. 671-682.

PROGRAMME

Matinée. 9h-9h30. Accueil des participants

9h30-10h15. Propos introductifs

Pierre Schneider, Professeur des Universités, Directeur du CREHS

Olivier Chovaux, Professeur d’histoire contemporaine, CREHS, Université d’Artois

Un représentant du groupe EPS, IGESR

10h15-10h45. EPS, sport et activités physiques, un changement de paradigme des politiques publiques ?

Daniel Zielinski, IGESR

10h45-11h15. « Les enjeux contemporains du système éducatif français au regard de l’histoire de l’éducation »

Jean-François Condette, Professeur d’histoire contemporaine, IRHIS, Université de Lille

Notre système éducatif s’est profondément transformé depuis quelques décennies. La presque généralisation des études secondaires puis supérieures, par la seconde vague de massification (années 1980-2000 environ), condensée dans la formule célèbre « 80% d’une classe d’âge au niveau bac », en est le signe le plus manifeste mais on pourrait également insister sur la place nouvelle de l’enfant et de l’adolescent dans la famille et la société ou sur les redoutables concurrences qu’exercent désormais les nouveaux « médias » dans l’accès à l’information et à ce qui est présenté comme des « savoirs ». Ces mutations rapides et majeures ne sont pas sans générer un certain nombre de tensions et sans réactiver un certain nombre d’enjeux plus ou moins nouveaux. On peut penser ici à la question du maintien de fortes inégalités de réussite et d’orientation, à celle de la définition des savoirs « indispensables » à faire acquérir aux élèves ou à celle du recrutement et de la formation des enseignants.

11h15-11h45. « L’éducation physique scolaire et ses rapports revisités avec les mondes sportifs entre 1981 et 2022 »

Michaël Attali, Professeur des Universités, Université de Rennes 2, VIPS2

Jean Saint-Martin, Professeur des Universités, Université de Strasbourg, PSMS (URCA)

Au cours de ces quarante dernières années, l’espace éducatif concernant les pratiques physiques s’est complexifié. L’Éducation Physique et Sportive (EPS) a évolué parfois d’une manière considérable au regard des Activités Physiques, Sportives et Artistiques (APSA) servant de supports à son enseignement. Si, sur le plan institutionnel, on assiste à une diversification des APSA dans les programmes et les programmations des établissements scolaires du 2nd degré, de nombreuses divergences nourrissent les débats professionnels quant à la nécessité ou non d’enseigner telle ou telle pratique corporelle. De manière corollaire, de nombreux acteurs ont émergé envisageant de faire du sport un levier éducatif à des fins d’intégration sociale. Cette situation pose ainsi des questions à propos de la place du sport, de ses fonctions et de la répartition des prérogatives. Au-delà des constats, cette communication vise à interroger la diversification culturelle qui caractérise le champ de l’éducation scolaire, périscolaire ou extrascolaire entre 1981 et 2022.

11h45-12h30. Échanges entre les intervenants et les participants

Après-midi. 14h. Accueil des participants

14h-14h30. « Enseigner l’éducation physique et sportive, encadrer et animer le sport scolaire au sein de l’Académie de Lille : identités et singularités d’une discipline et de ses acteurs », Projet HILEPSALI, rapport d’étape intermédiaire

Noémie Beltramo, Maître de conférences en STAPS, Textes et Cultures, Université d’Artois

Jean Bréhon, Maître de conférences en STAPS, Textes et Cultures, Université d’Artois

Bien que de nombreux travaux portent sur l’identité scolaire de l’EPS, peu d’entre eux mobilisent l’échelle académique pour identifier des spécificités régionales. Cette histoire vue d’un peu plus bas permet de repérer l’influence du territoire sur cette identité renouvelée au prisme des évolutions du système éducatif, des caractéristiques des jeunes, des conceptions des différents acteurs de l’EPS ou encore des politiques sportives (locales). Autrement dit, les singularités de cette discipline, de son enseignement et de l’encadrement du sport scolaire, et leurs transformations, dans l’Académie de Lille peuvent ici être analysées depuis les années 1990 à travers les trajectoires et activités professionnelles des IA-IPR EPS de cette académie et d’un travail monographique (en cours) mené dans des établissements représentatifs de celle-ci.

14h30-15h00. « Regards en Académie sur le parcours de formation en EPS : vers l’excellence inclusive pour chaque élève »

Florence Durnerin, Inspectrice d’Académie, IPR, Académie de Lille

Delphine Plancq, Inspectrice d’Académie, IPR, Académie de Lille

Le cadrage national de l’EPS autour de finalités communes assure la mise en cohérence et la permanence de notions (objectifs/compétences/attendus) pour tous les élèves tout au long de leur scolarité. En même temps, l’ensemble du système éducatif évolue vers une plus grande personnalisation des parcours et une éducation au choix des élèves. Ceci se traduit en EPS par une structuration et une diversification de l’offre de formation et des marges d’autonomie plus importantes accordées aux équipes pédagogiques. Dans l’Académie de Lille, les IA-IPR EPS assurent le pilotage de ces trois dimensions.

15h00-15h45. Échanges entre les intervenants et les participants

15h45-16h30. Propos conclusifs

Olivier Chovaux, Professeur d’histoire contemporaine, CREHS, Université d’Artois

Sébastien Jakubowski, Directeur de l’INSPE Lille Hauts-de-France 

Un représentant du groupe EPS, IGESR

Comité d’organisation

Noémie Beltramo, Maître de conférences en STAPS, Université d’Artois, Textes et Cultures (UR 4028) 

Jean Bréhon, Maître de conférences en STAPS, Université d’Artois, Textes et Cultures (UR 4028)  

Olivier Chovaux, Professeur d’histoire contemporaine, Université d’Artois, CREHS (UR 4027)

François Da Rocha, Docteur en histoire contemporaine, CREHS (UR 4027)

Caroline Leroy, PRAG EPS, Doctorante en STAPS, CREHS (UR 4027)

Contacts: noemie.beltramo@univ-artois.fr ; jean.brehon@univ-artois.fr ; olivier.chovaux@univ-artois.fr

Publié dans CoTraLiS, Evénements, Journées d'Etudes, STAPS - Sociologie et histoire du sport | Laisser un commentaire

Appel à communication

Colloque International : Regards croisés sur trente ans de citoyenneté européenne

Résumé

Université d’Artois – 29/30/31 mars 2023

Argumentaire

« 1. Il est institué une citoyenneté de l’Union.Est citoyen de l’Union toute personne ayant la nationalité d’un État membre.

2. Les citoyens de l’Union jouissent des droits et sont soumis aux devoirs prévus par le présent traité »

Article 8 du Traité de Maastricht 

L’année 2023 marquera le trentième anniversaire de l’entrée en vigueur du Traité de Maastricht. Fondateur de l’Union Européenne. Ce Traité, symbole de l’Europe contemporaine, a eu une portée essentielle pour les européens auxquels il a reconnu la citoyenneté, objet d’étude de ce colloque.

Ainsi, depuis trente ans, tous les ressortissants des États membres de l’Union sont également citoyens européens. Mais que recouvre cette réalité en droits et en faits ? Comment cette réalité est-elle perçue par les intéressés, « citoyens européens » ? Quelle est la place effective du citoyen dans le processus décisionnel européen ? Outre le droit de vote et d’éligibilité au Parlement européen, le droit d’initiative citoyenne, la liberté de circulation et de résidence ou encore le droit de saisir le médiateur européen, comment s’exprime la citoyenneté au quotidien ? Comment se construit l’engagement politique européen avec ou en marge de l’engagement politique national ? 

Au-delà de la citoyenneté perçue dans une dimension politico-juridique, existe-t-il des marqueurs identitaires du citoyen européen ? Il serait ainsi intéressant de s’interroger sur l’existence d’une culture européenne alimentée par les citoyens européens ? En outre, dans une Europe dont les « racines chrétiennes » ont fait couler tant d’encre, il serait également pertinent de s’interroger sur le rapport des citoyens européens à la religion ? Dans une Europe aux 24 langues officielles, la langue peut-elle être un marqueur de citoyenneté ?

Enfin, il convient de se demander qui sont les citoyens européens d’hier et d’aujourd’hui et quelles sont leurs visions respectives de l’Europe ? Les élargissements successifs ont-il impacté la citoyenneté européenne ? 

À partir de cette liste non exhaustive de questionnements, les équipes de CoTraLis (Université d’Artois, Laboratoire Textes et Culture) et Historia del Tiempo présente (Université d’Extrémadure) invitent chercheurs, citoyens ou encore associations à croiser leurs regards sur la citoyenneté européenne à l’occasion de trois journées d’échanges. 

L’approche de ce colloque se veut comparatiste ; il s’agira de croiser les approches disciplinaires (historique, juridique, politique, linguistique…) de la citoyenneté européenne (Axe 1), les visions nationales (Axe 2) mais aussi de laisser place aux expériences individuelles de citoyens européens (Axe 3). 

Organisation

  • Mélanie Trédez-Lopez et Manuella Pinelli (Université d’Artois, Textes & Culture – Cotralis)
  • Alfonso Pinilla (Université d’Extrémadure, Historia del Tiempo presente)

Modalités de soumission et calendrier

Envoi par mail des propositions de communications contenant un titre provisoire, un résumé de 1500 caractères maximum et une bio-bibliographie de quelques lignes aux deux adresses suivantes : melanie.lopez@univ-artois.fr et apinilla@unex.es

au plus tard le 15 novembre 2022.

Ces mêmes adresses pourront être utilisées pour toute demande de renseignements.

Une réponse sera apportée aux propositions de communication au plus tard le 20 décembre 2022.

Les communications auront une durée de 20 minutes.

Langues de présentation des communications : français, anglais, espagnol

Labotoratoires et soutiens institutionnels 

Textes & Cultures – Cotralis, Historia del Tiempo presente, Grammatica, Mairie d’Arras, Fondation Yuste

Comité scientifique

  • Stella Coglievina, Università degli studi dell’Insubria
  • Diane Fromage, Paris London University Salzbourg
  • Henry Hernandez-Bayter, Université de Lille     
  • Manuella Pinelli, Université Polytechnique des Hauts-de-France
  • Alfonso Pinilla, Universidad de Extremadura
  • Mélanie Trédez-Lopez, Université d’Artois
  • Frédéric Mertens de Wilmars, Universidad Europea, Valencia
Publié dans Colloques, CoTraLiS, Cultures et Sociétés, Discours politique, Evénements | Laisser un commentaire

Coloquio en homenaje a Carmen Pineira-Tresmontant

Publié dans Colloques, CoTraLiS, Evénements | Laisser un commentaire

Appel à communication

Journée d’Études

Réflexions autour de la traduction du roman de non-fiction contemporain
 
Le 26 mai 2023
 
La journée d’études aura comme thème l’étude de la traduction du roman de non-fiction contemporain. Les caractéristiques particulières de ce genre littéraire mènent effectivement à de nouveaux questionnements sur la manière et les enjeux de leur traduction. Le roman de non-fiction est un genre initié par Truman Capote avec De sang-froid (traduction de In Cold Blood: A True Account of a Multiple Murder and Its Consequences). Comme son nom l’indique, aucune part de fiction ne figure dans le roman non fictionnel. Il s’agit bien d’un récit véridique, traduction mot à mot du titre du roman, de l’histoire. Notre journée d’études se concentre sur les romans de non-fiction contemporains en langues romanes. 
 
Par ailleurs, le roman de non-fiction est un genre littéraire très en vogue ces dernières années. Ce succès littéraire a inévitablement engendré une traduction de ces titres dans plusieurs langues. Nous nous concentrerons en particulier sur la traduction de ce genre littéraire en langues romanes et sur les particularités et les enjeux de cette traduction en tenant compte d’un récit axé sur des faits réels de l’histoire. 
 
Pour l’étude des aspects traductologiques liés à ce type de roman, il est donc nécessaire de se questionner sur certains points ou pistes de réflexion, qui bien évidemment, ne sont pas exhaustives et correspondent seulement à des points de départ pour lancer la réflexion à ce sujet :
 
-Existe-t-il des procédés de traduction particuliers au roman de non-fiction non applicables à d’autres genres littéraires ?
-Quelles sont les difficultés propres à la traduction du roman de non-fiction ?
-Quelle place est donnée au lecteur dans le processus de traduction de ce genre littéraire ?
-Comment les faits historiques sont-ils traduits et comment sont-ils adaptés dans ce processus de traduction ?
– Quelle place a la notion de localisation dans ce processus ?
-La traduction du roman de non-fiction suppose-t-elle davantage de contraintes que la traduction d’autres genres littéraires ou d’autres objets de traductions ?
-Au sein du roman de non fiction, y-a-t-il des périodes, des langues, ou des pays plus traduits que d’autres ?
-Y-a-t-il une différence de lecture entre le roman de non-fiction de départ et sa traduction ?
 
Modalités pratiques 
 
-La journée d’étude aura lieu le 26/05/2023 en hybride, à l’Université d’Artois et via Zoom. 
-Les propositions de communication (un résumé de la communication, les pistes de réflexion retenues et un CV) sont à remettre jusqu’au 01/10/2022. Nous vous ferons parvenir la notification d’acceptation pour le 15/10/2022.
-Les communications pourront se faire en français, en espagnol ou en anglais.
-Les propositions de communications sont à envoyer aux organisateurs à angele.gonse@yahoo.fr  et henry.hernandez.bayter@gmail.com
-Les communications feront possiblement l’objet d’une publication dans une revue électronique indexée.

Publié dans CoTraLiS, Evénements, Journées d'Etudes, Traductologie | Laisser un commentaire

Appel à communication

Colloque international

Éthique, citoyenneté et enjeux éducatifs dans l’enseignement-apprentissage des langues

Organisé par Isabelle Billoo et Denis Vigneron

CoTraLiS – Équipe d’Accueil « Textes et Cultures » (EA 4028) Université d’Artois, Arras

19 et 20 janvier 2023

Dans une société plurielle et aussi diverse que la nôtre, nous sommes amenés à nous interroger sur l’évolution des modalités de l’enseignement-apprentissage des langues. La multiplicité des identités dévoile l’ambivalence des défis identitaires et langagiers auxquels est confronté tout enseignant/ formateur. Par conséquent, quel est le nouveau pacte d’enseignement-apprentissage des langues capable de mettre en avant des pratiques éducatives fondées sur l’éthique et visant à former des citoyens dont l’identité s’enracine non pas dans la singularité mais dans la pluralité ?

« Apprendre une langue étrangère, c’est se doter d’outils intellectuels pour affronter le réel et l’inconnu, s’enrichir par la connaissance d’autres cultures et d’autres regards sur le monde. Apprendre, c’est aussi moins d’ignorance qui est à la base de l’intolérance et du racisme » (Hugh STARKEY, Conseil de l’Europe, Strasbourg, 2002). C’est pourquoi il est indispensable de montrer combien l’enseignement-apprentissage des langues est un atout pour gagner le pari d’une école inclusive.

Le développement préoccupant des violences et des multiples formes d’intolérance et d’exclusion, auxquelles nous pouvons être confrontés, nous renvoie, en tant qu’enseignants et citoyens responsables, à l’Article 23 de la Déclaration Universelle des Droits linguistiques qui stipule que

« l’enseignement doit toujours être au service de la diversité́ linguistique et culturelle ». Cette éducation favorise « l’établissement de relations harmonieuses entre les différentes communautés linguistiques du monde entier ».

De quels outils disposons-nous pour éduquer à la citoyenneté démocratique, comme le préconise le Conseil de l’Europe qui plaide pour « l’insertion et non l’exclusion, la participation et non la marginalisation » ? (Charte européenne pour les langues régionales ou minoritaires de 1992) Comment le système éducatif d’un pays, ou d’une région, doit-il s’ajuster pour répondre aux besoins des apprenants et promouvoir un enseignement de langues qui garantisse la formation de

citoyens respectueux des Droits de l’homme, des libertés fondamentales, et qui observe également des valeurs telles que la tolérance, l’égalité, le respect et le vivre-ensemble ?

Ce colloque sera donc l’occasion d’examiner ces questions à la lumière de différentes approches disciplinaires (Didactique des langues et des cultures, Sciences de l’éducation, Linguistique, Sociologie, Sciences Politiques, Droits de l’Homme, etc…) pour réfléchir ensemble aux liens entre éthique et citoyenneté en contexte scolaire. L’objectif sera de partager des stratégies et des outils qui promeuvent l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’Homme en cours de langue (enseignement primaire, secondaire ou supérieur).

Les propositions de communication pourront aborder les axes suivants, sans pour autant s’y limiter :

  • Enseignement-apprentissage des langues et citoyenneté
  • Enseignement des langues pour et par l’éducation aux Droits de l’Homme
  • Éthique et posture des enseignants
  • Éducation inclusive
  • Dilemmes politiques et besoins éducatifs des langues régionales et/ou minoritaires
  • Pédagogie queer
  • Stratégies et outils didactiques

Cette manifestation sera également l’occasion pour les participants d’assister à la conférence plénière de Christian Puren, Professeur émérite de l’Université Jean Monnet, Saint-Etienne (France).

Modalités de soumission des propositions :

Les communications, de 25 minutes, se feront en français ou en espagnol. Les propositions (titre et résumé de 250 mots, avec une courte bio-bibliographie) devront être envoyées impérativement avant le 18 septembre 2022 à Isabelle Billoo: isabelle.billoo@univ-littoral.fr et à Denis Vigneron: denis.vigneron@univ-lille.fr

L’acceptation des propositions sera confirmée aux auteurs fin septembre 2022. À l’issue du colloque, une publication d’articles sélectionnés par le comité de lecture est prévue aux Éditions Orbis Tertius. Les articles seront à rendre pour le 30 janvier pour soumission à l’évaluation.

Comité scientifique :

  • Philippe Blanchet, Président du Conseil Académique de l’université Rennes 2, Professeur de sociolinguistique, Dpt. Communication & Centre d’études sur les Langues, Territoires et Identités culturelles (France).
  • Simon Collin, Professeur Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’équité numérique en éducation, Chercheur au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE), Université du Québec (Canada).
  • Isabel García-Parejo, Profesora Titular, Facultad de Educación, Grupo de investigación UCM970952, ForMuLE, Universidad Complutense de Madrid (Espagne).
  • Jan Goes, Professeur des Universités, Linguistique française et Didactique du FLE, Directeur du centre de recherche GRAMMATICA, Université d’Artois (France).
  • Emilie Perrichon, Professeure des Universités, Didactique des langues, Responsable Master didactique des langues, Université Littoral-Côte d’Opale (France).
  • Carmen Pineira-Tresmontant, Professeure des Universités, Université d’Artois (France).
  • Christian Puren, Professeur émérite de l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne (France).
  • Deborah Vandewoude, Maître de Conférences en Civilisation des Îles Britanniques, Directrice des Etudes LEA Dunkerque, Université du Littoral Côte d’Opale (France).

Coloquio internacional

Ética, ciudadanía y retos educativos en la enseñanza- aprendizaje de las lenguas

organizado por Isabelle Billoo y Denis Vigneron CoTraLiS – Grupo de investigación « Textes et Cultures » (EA 4028)

Universidad de Artois, Arras

19-20 de enero del 2023

En una sociedad plural y tan diversa como la nuestra, es necesario indagar sobre la evolución de las modalidades de la enseñanza-aprendizaje de las lenguas. La multiplicidad de las identidades revela la ambivalencia de los retos identitarios y lingüísticos con los cuales puede toparse todo profesor. Por consiguiente, ¿cuál ha de ser el nuevo pacto de enseñanza-aprendizaje, capaz de poner de relieve prácticas educativas competentes para formar a ciudadanos cuya ética tiene que echar raíces en la pluralidad y no en la exclusividad?

« Aprender un idioma es dotarse de herramientas intelectuales para poder hacer frente a lo real y a lo desconocido, es enriquecerse gracias al conocimiento de otras culturas y otras visiones del mundo . Aprender es también menos ignorancia cuyo fundamento es la intolerancia y el racismo » (Hugh STARKEY, Consejo de Europa, Estrasburgo, 2002). Por lo tanto, es imprescindible demostrar hasta qué punto la enseñanza-aprendizaje de los idiomas es decisiva para alcanzar el reto de una escuela inclusiva.

La preocupante evolución de las violencias y de varias formas de intolerancia y de exclusión con las que nos podemos encontrar, nos remite «en calidad de docentes y ciudadanos responsables» al Artículo 23 de la Declaración Universal de los Derechos Lingüísticos que especifica que « la enseñanza está siempre al servicio de la diversidad lingüística y cultural». Esta educación fomenta

«el establecimiento de relaciones armoniosas entre las diferentes comunidades lingüísticas del mundo entero ».

¿De qué herramientas disponemos para conseguir una educación que involucre a una ciudadanía democrática y que abogue por «la inserción y no la exclusión, por la participación y no la

marginalización » como lo recomienda el Consejo de Europa? (Carta Europea de las lenguas regionales o minoritarias, 1992).

¿De qué forma el sistema educativo de un país, o de una región, debe ajustarse para satisfacer las necesidades de todos los educandos y promover una enseñanza de las lenguas que garantice la formación de ciudadanos respetuosos de los derechos humanos, de las libertades fundamentales y que cumpla también con valores como la tolerancia, la igualdad, el respeto y la convivencia?

Este coloquio nos permitirá examinar estos temas a través de varios enfoques (Didáctica de lenguas y culturas, Educación, Lingüística, Sociología, Ciencias Políticas, Derechos Humanos, etc.) y será una oportunidad para indagar juntos sobre los vínculos entre ética y ciudadanía en el ámbito educativo.

El objetivo marcado es el de compartir herramientas y estrategias educativas para fomentar la educación a la ciudadanía y a los derechos humanos (en la educación primaria, ESO y educación superior).

Apuntamos así algunos elementos de reflexión que pueden ser objeto de estudio por parte de investigadores de distintas áreas:

  • Ciudadanía y Enseñanza-aprendizaje de las lenguas
  • Enseñanza de las lenguas por y para la Educación en los Derechos Humanos
  • Ética y posicionamiento de los docentes
  • Educación inclusiva
  • Dilemas políticos y necesidades educativas de las lenguas regionales y/o minoritarias
  • Pedagogía queer
  • Estrategias y herramientas didácticas

Este evento ofrecerá también la oportunidad de asistir a la sesión plenaria de Christian Puren, Catedrático emérito de la Universidad Jean Monnet en Saint-Etienne (Francia).

Condiciones y envío de propuestas:

Las comunicaciones deberán tener una duración máxima de 25 minutos. Las lenguas de trabajo aceptadas serán el castellano y el francés. Es imperativo enviar las propuestas (máx. 250 palabras) con un texto bio-bibliográfico antes del 18 de septiembre de 2022 a Isabelle Billoo: isabelle.billoo@univ-littoral.fr y a Denis Vigneron: denis.vigneron@univ-lille.fr

Se notificará la aceptación de las comunicaciones a más tardar a finales de septiembre de 2022.

Se prevé la publicación de una selección de los artículos presentados, previa evaluación anónima por pares, en la Editorial Orbis Tertius. La fecha límite para la recepción de la versión definitiva de los artículos será el 30 de enero del 2023.

Comité científico:

  • Philippe Blanchet, Catedrático del Departamento de Comunicación y Estudios de idiomas, territorios e identidades culturales y Presidente del Consejo Académico de Universidad Rennes 2 (Francia).
  • Simon Collin, Catedrático de la Facultad de Pedagogía, Universidad de Québec (Canada).
  • Isabel García-Parejo, Profesora de la Facultad de Educación, Universidad Complutense de Madrid (España).
  • Jan Goes, Catedrático de la Facultad de Letras, Lingüística francesa y Didáctica de FLE, Director del centro de investigación GRAMMATICA, Universidad de Artois, (Francia).
  • Emilie Perrichon, Catedrática del Departamento de Pedagogía, Universidad Littoral-Côte d’Opale, Boulogne-sur-Mer, (Francia).
  • Carmen Pineira-Tresmontant, Catedrática de la Facultad de Lenguas Extranjeras, Universidad de Artois, Arras (Francia).
  • Christian Puren, Catedrático emérito de la Universidad Jean Monnet, Saint-Etienne (Francia).
  • Deborah Vandewoude, Profesora y Directora del Departamento de Lenguas Extrajeras, Universidad Littoral Côte d’Opale, Dunkerque (Francia).
Publié dans Colloques, CoTraLiS, Evénements | Laisser un commentaire

Journée d’étude: L’enfant traducteur. Entre courtage linguistique et médiation culturelle

Mercredi 1er juin 2022

Journée d’étude à distance

Inscriptions : https://evenements.univ-artois.fr/e/480/lenfant-traducteur-entre-courtage-linguistique-et-mediation-culturelle

Lien d’accès: https://univ-artois-fr.zoom.us/j/2547281219?pwd=WWE3VVd0WjJpTnViYW9zZW9IWEw3dz09

Journée d’étude organisée par Isabelle BILLOO

Textes & Cultures (UR 4028) – équipe interne COTRALIS – Université d’Artois

Mercredi 1er juin 2022 à distance

9h45 – 10h : Accueil des participants

10h : Ouverture de la journée

Carmen PINEIRA – TRESMONTANT – Professeure des Universités en Linguistique hispanique Responsable de l’équipe COTRALIS (Corpus, Traductologie, Linguistique, Société)

10h20 : « Enfant-traducteur, quelle(s) responsabilité(s)? »

Sylvie MONJEAN-DECAUDIN, Professeure des universités, Sorbonne Université

Membre du STIH (Sens Texte Informatique Histoire EA4509)

10h50 : « L’impact du courtage linguistique et de l’insécurité linguistique sur les productions de l’enfant migrant »

Youssef SALAH, BAKKALI Docteur en Sciences du Langage, Professeur Assistant de Langue et Communication à l’Université El Cadi Ayyad, Marrakech.

11h20 : « Niños traductores en las escuelas españolas: los casos de una escuela rural y otra de barrio marginal»

José Miguel SANTACREU SOLER, Catedrático en Historia contemporánea, Universidad de Alicante Director del grupo de investigación España Contemporánea y Director de la Cátedra Interuniversitaria de Memoria Democrática de la Comunitat Valenciana.

11h50 : Discussion 12h30 : Pause déjeuner

14h30 : « Que devient-on quand on part? »

Aurora CUADRADO, Profesora en la facultad de FilosoÉa y Letras, Universidad País Vasco

15h : « Adolescentes-traductores, una muestra real en un instituto de ESO en la comarca del Baix Llobregat (Barcelona, Catalunya) »

David PACHECO, Profesor de idiomas y doctorando en la Universidad de Alicante

15h30 : « Tour ou puits? Quand Babel se fait poésie : expérience de recherche-création à Québec »

Hélène MATTE, Postdoctorante à l’Université de Montréal, associée au CRLALT (Centre de recherches intermé- diales sur les arts, les letres et les techniques).

16h30 : « De algunos niños-traductores en el centro escolar de un barrio marginal en Milano »

Veronica COLAIZZA, Doctorante en Traductologie, Université de Verona

17h : Discussion

17h30: Clôture de la journée d’étude

Publié dans CoTraLiS, Cultures et Sociétés, Evénements, Journées d'Etudes, Thématiques, Traductologie | Laisser un commentaire

Séminaire doctoral « Analyses, Discours, Argumentation (ADA) – JE3

Séminaire doctoral « Analyses, Discours, Argumentation (ADA) : approches numériques, linguistiques, didactiques et traductologiques » JE 3 : « Dialoguer dans la diversité. Dialoguer pour la diversité », organisé par Mélanie TREDEZ-LOPEZ, le vendredi 8 avril 2022 de 9h30 à 16h15 en salle I.0.05 Bis, à la Maison de la Recherche de l’Université d’Artois.

Publié dans CoTraLiS, Cultures et Sociétés, Evénements, Journées d'Etudes, Séminaires, Thématiques | Laisser un commentaire

Séminaire doctoral Analyses, Discours, Argumentation (ADA) – JE2

Séminaire doctoral « Analyses, Discours, Argumentation (ADA) : approches numériques, linguistiques, didactiques et traductologiques » JE 2 :  » La didactisation des corpus pour le FLE/FLS/FOS », organisé par Jean-Marc MANGIANTE & Luis MENESES-LERÍN, le vendredi 18 mars 2022 de 9h15 à 12h30 en salle I.1.01bis, à la Maison de la Recherche de l’Université d’Artois.

Publié dans CoTraLiS, Didactique des Langues, Evénements, Journées d'Etudes, Thématiques | Laisser un commentaire